Afin d’organiser la prise en charge des patients souffrant de « COVID long », la Clinique Clémentville a mis en œuvre un bilan spécifique, ouvert à tous à partir du vendredi 30 avril.

En effet, des symptômes prolongés peuvent survenir chez certains patients suite à une contamination à la COVID-19. Ces symptômes sont variés et peuvent évoluer de façon fluctuante d’un patient à l’autre.

Piloté par le service de médecine interne de l’établissement, ce bilan, effectué sur une journée entière, permettra la réalisation d’un examen clinique complet et l’orientation des patients vers un parcours de soins et un suivi adaptés. Certaines consultations pourront se faire, si nécessaire, en utilisant les moyens de télé-expertise et télé-consultation.

La prise de rendez-vous s’effectue via la plateforme DOCTOLIB : https://www.doctolib.fr/medecine-interne/montpellier/jerome-larche

« COVID long » : des bilans organisés par la Clinique Clémentville

Des symptômes prolongés peuvent survenir chez certains patients suite à une contamination à la COVID-19, même chez des personnes ayant déclaré des formes peu sévères, ce que l’on appelle communément le « COVID long ». Selon la Haute Autorité de Santé (HAS)*, la persistance de symptômes plusieurs semaines ou mois après les premières manifestations a été décrite chez plus de 20% des patients après 5 semaines et chez plus de 10% des patients après 3 mois. Ces symptômes sont variés et peuvent évoluer de façon fluctuante d’un patient à l’autre : fatigue, troubles neurologiques (cognitifs, sensoriels, maux de tête), troubles cardio-thoraciques (douleurs et oppressions thoraciques, tachycardie, gêne respiratoire, toux), troubles de l’odorat et du goût, douleurs, troubles digestifs et cutanés…

Le « COVID long » est une maladie encore mal connue et définie par un diagnostic d’exclusion (aucun des symptômes présentés ne peut être expliqué par un autre diagnoctic).

Comme le préconise la HAS, les médecins généralistes restent les médecins de premier recours pour les patients concernés. Néanmoins, il semble nécessaire de leur proposer un appui structuré d’avis spécialisés permettant de déterminer les premiers examens diagnostiques à réaliser et de les orienter vers les réseaux de soins les plus adaptés.

Afin d’organiser la prise en charge de ces patients, la Clinique Clémentville a mis en oeuvre un « BILAN COVID LONG » ouvert à tous. Ce bilan propose aux patients concernés une consultation médicale complétée, si nécessaire, par des avis de médecins spécialisés afin d’établir un projet de soins personnalisé.

*Source : https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2021-02/20rr430_covid_19_symptomes_prolonges_post_cd.pdf

Organisation du « BILAN COVID LONG » :

  • Première consultation, à la clinique ou en télé-consultation, avec le Dr Jérôme LARCHÉ, médecin interniste et référent infectiovigilance du groupe Oc Santé (ou un autre médecin du service de médecine interne), afin de définir le profil du patient et de l’orienter vers les examens à réaliser. La prise de rendez-vous s’effectue via la plateforme Doctolib : https://www.doctolib.fr/medecine-interne/montpellier/jeromelarche-montpellier,
  • Programmation et réalisation des examens identifiés, sur une journée, au sein de la Clinique Clémentville,
  • Deuxième consultation avec le Dr Jérôme LARCHÉ (ou médecin du service de médecine interne), en fin de journée, afin de synthétiser les différents bilans médicaux et orienter les patients vers une prise en charge adaptée,
  • Suivi des patients en consultation (à la clinique ou en télé-consultation).

Un plateau technique complet au service des patients

Les « bilans COVID long » mis en oeuvre par la Clinique Clémentville sont pilotés par les équipes de son service de Médecine interne qui s’appuient, si nécessaire, sur l’avis de médecins spécialisés (cardiologie, pneumologie, radiologie, médecine nucléaire, gastro-entérologie, psychologie…) et le plateau technique moderne et performant de l’établissement afin de réaliser les examens nécessaires au diagnostic des patients :

  • imagerie médicale (IRM, scanner, radiologie, échographie générale et cardiaque),
  • analyses médicales,
  • médecine nucléaire (scintigraphie, TEP scan).