Ophtalmologie

La Polyclinique Saint-Roch dispose d’un espace entièrement dédié à l’ophtalmologie complété par une unité de chirurgie réfractive.
Le plateau technique comprenant 5 blocs opératoires a été entièrement ré-équipé en 2016, intégrant les dernières technologies médicales.

L’unité ambulatoire d’ophtalmologie est située au premier étage de la Polyclinique. Ce pôle spécialisé en ophtalmologie a été conçu pour simplifier les démarches du patient et réduire le temps de son hospitalisation de jour.

Bilan ophtalmologique, hospitalisation ambulatoire, visite post-opératoire, le patient est pris en charge dans une unité de lieu, lui offrant un accueil plus convivial, une prise en charge globale de qualité, par une équipe médicale spécialisée, aidée d’une équipe soignante pluridisciplinaire.

Trouver un praticien

Cataracte

En ambulatoire, l’opération de la cataracte est un geste chirurgical courant. Nos équipes médicales spécialisées bénéficient de technologies de pointe. Notre service ambulatoire vous permet d’être pris en charge dans un même lieu. L’intervention de la cataracte se déroule sous anesthésie locale, ce qui permet au malade de rentrer chez lui quelques heures après son opération. Cette chirurgie est vécue généralement comme non douloureuse.

Les suites opératoires sont le plus souvent simples grâce à un traitement local, mais des précautions s’imposent : absence d’effort violent, pas de choc sur le globe oculaire. La récupération de la vision est généralement assez rapide (entre 1 et 5 jours).

Qu’est ce que la cataracte ? 

La cataracte se caractérise par une opacification du cristallin entraînant une baisse de la vue. Il existe plusieurs types de cataracte :

  • Cataracte du sujet âgé, la plus fréquente, dûe au vieillissement du cristallin. 
  • Cataracte congénitale, affection familiale dont la découverte précoce chez le tout jeune enfant fera porter l’indication d’une intervention chirurgicale plus ou moins rapide selon l’importance de l’opacité du cristallin.
  • Cataracte traumatique, d’évolution le plus souvent rapide.
  • Cataracte secondaire dûe à des affections graves de l’œil (uvéites anciennes, décollement de la rétine ancien, diabète négligé).

L’intervention chirurgicale est généralement nécessaire.

L’opération chirurgicale de la cataracte 

Le cristallin est constitué d’un noyau contenant des protéines transparentes, entouré par une enveloppe également transparente, la capsule. L’intervention consiste à enlever le noyau du cristallin opacifié soit par extraction simple (sans fragmentation du noyau), soit par phako-émulsification (le noyau est fragmenté sous l’action d’une sonde aspirante vibrant à une fréquence ultrasonique introduite dans l’œil) ; l’avantage de cette dernière technique est de ne pratiquer qu’une ouverture très limitée du globe oculaire et d’obtenir une récupération visuelle plus rapide. L’absence de cristallin (aphaquie), entraînant l’apparition d’un défaut optique (hypermétropie très forte), est corrigée en introduisant dans l’œil en fin d’intervention de cataracte une petite lentille optique (implant) dont la puissance est calculée en fonction de certains paramètres.

Traitements chirurgicaux réfractifs

Tous les troubles de la réfraction ne peuvent pas être corrigés par le laser Excimer. Nous avons à notre disposition d’autres techniques qui permettent aujourd’hui, à pratiquement tous les porteurs de lunettes ou de lentilles, de se débarrasser de leur équipement :

Les implants Phakes corrigent :

  • Une myopie forte (en général au dessus de 8 à 10 dioptries) ou des myopies plus faibles en cas de cornée trop mince.
  • Une hypermétropie supérieure à 4 Dioptries.
  • Un astigmatisme associé à une myopie forte ou une hypermétropie forte.

La correction se fait, sous anesthésie locale et au bloc opératoire, par l’implantation d’une lentille intra-oculaire (implant phake) sans enlever le cristallin dont le résultat visuel post-opératoire est excellent.

Les implants multifocaux corrigent la presbytie, et éventuellement aussi une myopie ou une hypermétropie associée à cette presbytie. Pratiquée au bloc opératoire, sous anesthésie locale , cette  technique consiste en la mise en place d’un implant (sorte de lentille) dans l’œil, après avoir enlevé le cristallin,  permettant la vision de loin et de près sans port d’une correction optique.

La chirurgie incisionnelle de l’astigmatisme : La réalisation d’incisions dans la cornée associée à la pose d’un implant phake ou d’un implant multifocal va traiter en même temps un éventuel astigmatisme associé.

Ces actes chirurgicaux sont réalisés au sein de la Polyclinique Saint-Roch.